Doc Justice et le Kiaï

La connaissance sait emprunter des formes improbables pour nous toucher… Pas de virus dans ce texte, mais un souvenir d’enfance et un cheminement sur quelques dizaines d’années…

Connaissez-vous Doc Justice ? Un karateka médecin humanitaire dont les aventures étaient publiées dans Pif Gadget. Les années 80, toute mon enfance ! Doc’ Justice parcourait le monde et, inévitablement, balançait des atemis à tout va (pour rétablir la… justice, bien sûr). Doc était aussi initié à une technique secrète “le cri qui paralyse”… Le Kiaï ! Le son/aï de l’énergie/ki de Doc Justice m’aura amené au Reiki des années plus tard.

Cette fascination pour le Ki, ne m’aura pas lâché de l’enfance à l’adolescence. C’est pour découvrir le KI que j’ai pratiqué les arts martiaux japonais. Je suis allé au Dojo pour le Ki et j’y suis resté parce que le prof était génial. Et durant mon quart de siècle de Budo, j’ai pratiqué le Ki martial, par le souffle, les postures – ce qu’on retrouve en QI Gong ou Taï CHI chuan. KI, QI, CHI désignent l’énergie vitale selon le point de vue oriental. J’ai même pu constater la surprenante efficacité du Kiaï lors d’un stage (mais c’est une autre histoire).
Plus tard, j’ai rencontré celui qui allait devenir mon enseignant de Reiki par une sorte de hasard comme la vie en réserve. Si le sujet du Ki m’intéressait, c’est la personne, l’enseignant, qui m’a fait rester, encore une fois. J’ai donc commencé à pratiquer vers 2005. L’année dernière, j’ai validé le degré de praticien enseignant en Reiki.Pour ceux qui se demandent ce qu’est le Reiki, vous trouverez de nombreuses sources d’informations sur le net, allant de “soin énergétique” à “guérison miraculeuse” en passant par “dérive sectaire”. À vous de vous faire votre avis sur le sujet : comme tout ce qui est mis entre nos mains (et dans nos têtes), il y a un effort de tri à effectuer. Wikipedia est votre amie. Si c’est pour vous, c’est bien sinon, c’est bien aussi.

Dans ma vie, le Reiki a été utile plus d’une fois. Un quart de siècle de pratique des arts martiaux m’a apporté quelques bobos. Avec le Reiki : rétablissement plus rapide sur des contusions, des plaies mais aussi sur des maux de ventre, douleurs passagères ou installées. “Laisser couler le Ki” est une pratique méditative qui apporte aussi le calme. Avec les années s’est installé un ressenti de cette énergie qui rayonne des êtres vivants.
Vu de l’extérieur, la pratique du Reiki ressemble à celle d’un magnétiseur. De mon point de vue, le Reiki est une technique qui permet d’envoyer une information d’équilibre lorsqu’il y a déséquilibre. Si, à la lecture de cette dernière ligne, vous vous dites “pensée magique”, vous aurez raison. Le Reiki peut agir à distance. Si vous pensez “effet placebo”, je répondrai : si cela apporte un mieux-être, vive le Reiki placebo. (Il faudrait demander aux animaux qui ont reçu du Reiki ce qu’ils en pensent).
Si vous êtes intéressé.e par recevoir du Reiki, je vous invite à me contacter. J’offre une séance hebdomadaire, le dimanche. Il faudra simplement me préciser l’intention qui va accompagner cette séance (santé physique, psychologique, psychique…)
D’ici là, portez-vous bien !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *